L'histoire du thé

L'histoire du thé

L’Histoire du thé :

L’homme consomme du thé vert pour son goût et ses vertus médicinales depuis environ 5000 ans en Chine et 1500 ans au Japon.

L’arbre ou arbuste à thé, Camellia Sinensis, est à l’origine de tous les types de thés. Les thés verts peuvent provenir des deux variétés Sinensis et Assamica. Le terme Sinensis indique l’origine géographique de la plante, en l’occurrence la Chine. De même, la variété Assamica prend son nom de la région d’Assam au Nord de l’Inde. Les thés de qualités supérieurs viennent avant tout de la variété Sinensis. Il semblerait que l’espèce d’origine soit le Camellia Sinensis provenant de la province de Yunnan en Chine. 
 

 Ses légendes :


De nombreuses légendes entourent le mystère origine du Thé. La plus ancienne remonte à 2737 av. J.C. en Chine.

« Par une journée de grande chaleur, l’Empereur SHEN NONG s’assis à l’ombre d’un arbuste. Afin de se désaltérer, il fait bouillir de l’eau et s‘assoupit. Pendant son sommeil, quelques feuilles de ce petit arbre tombèrent dans la jarre. A son réveil, SHEN NONG découvre cette liqueur subtilement cuivrée aux arômes raffinés et trouve cette infusion délicieuse. Il décide de développer les jardins de thés et incite ses sujets à faire du
thé leur boisson favorite. »
Ainsi naquit le thé. Il devient une boisson très appréciée en Asie.


C’est au VIIème siècle que les premières exportations de thé débutent de Chine vers le Tibet. Mais il ne devient l’objet d’un commerce florissant en Asie qu’à partir du Xème siècle.

Cité par Marco Polo (1254-1323) dans son livre « Les Merveilles du Monde », le thé ne fait son apparition en Occident qu’en 1606, grâce à la Compagnie Hollandaise des Indes Orientales.

Il paraîtrait qu’au 17ème siècle, une cargaison de thé vert venant de Chine soit arrivée en Angleterre. L’importation se faisait alors par la mer et prenait des mois et des mois.

Le thé vert placé sous la ligne de flottaison, avec la chaleur et le soleil, aurait fermenté pendant le voyage en mer pour donner du thé noir, et les Anglais, à ce moment de l’histoire peu connaisseurs de thé, l’auraient préféré au thé vert et en auraient commandé à nouveau à la Chine.

En Asie, on connaît bien cette histoire qui est une bonne raison de pouvoir se moquer un peu des voisins occidentaux ! D’ailleurs on n’y apprécie pas vraiment ce type de thé : la quasi-totalité du thé noir est exportée ! Alors qu’en Angleterre, c’est la star !

Le thé noir, aujourd’hui le plus consommé dans le monde, est donc le fruit d’une erreur !



Il devient très vite la boisson préférée des Anglais et la demande des marchés européens ne cesse de croître. Les premières boutiques spécialisées s’ouvrent à Londres ; le thé fait son entrée à la Cour Royale d’Angleterre sous le règne de Charles II.

Le Thé est cultivé dans des régions situées entre le 42ème degré de latitude nord et le 31ème degré au sud, en plaine ou jusqu’à 3000 mètres d’altitude.