L'histoire du Rooibos et ses bienfaits

L'histoire du Rooibos et ses bienfaits

 

rooibos-bush

 

Le terme Rooibos provient de l’Afrikaans et signifie « buisson rougeâtre ». On l’appelle d’ailleurs « thé rouge » en Occident.

Contrairement à ce qu’on pense, le Rooibos est un arbuste qui ne fait pas partie de la famille des thés mais des Fabaceae comme les acacias, et qui ne pousse que dans les montagnes d’Afrique du Sud. Toutes tentatives de le faire pousser ailleurs ont échoué.

 

Qu’est-ce que le ROOIBOS ?

 

rooibos_natureSurnommé thé rouge ou encore le Thé Santé, il dégage lors son infusion une liqueur rouge. Le Rooibos pousse exclusivement en Afrique du Sud et possède des vertus et des propriétés bénéfiques pour la santé. Il permet notamment de lutter contre les allergies, les troubles du sommeil, l'eczéma ou encore les troubles gastro-intestinaux.

Utilisation interne

 

  • Soulage les troubles gastro-intestinaux : coliques, troubles digestifs. Favorise le sommeil en luttant contre les insomnies.
  • Effet antioxydant : lutte contre le stress oxydatif, le cancer, les maladies dégénératives, le vieillissement cérébral, les risques cardio-vasculaires.

 

Utilisation externe

Effet antioxydant : allergies cutanées, eczéma, érythème fessier

Indications thérapeutiques usuelles

Le Rooibos est indiqué pour traiter les problèmes de digestion, notamment la diarrhée et les spasmes intestinaux, grâce aux ingrédients actifs et aux flavonoïdes qu'il contient et qui possèdent un effet calmant. Ces mêmes flavonoïdes ont un effet antioxydant grâce à la présence d'aspalathine et d'antioxydants nothofagins rares. Les polyphénols piègent les radicaux libres, ce qui permet de lutter plus efficacement contre le cancer, les risques cardio-vasculaires et le vieillissement des cellules.

 

 

Autres indications thérapeutiques démontrées

Un des composants actifs du Rooibos, le chrysoeriol, agit comme un bronchodilatateur, ce qui permet de réduire la tension artérielle. Ce même composant soulage également les personnes soumises à des spasmes. En buvant de façon régulière des infusions à base de Rooibos, on stimule la production de cytochrome P450, ce qui facilite la métabolisation des allergènes. Cette plante médicinale est aussi indiquée pour protéger les globules rouges et le foie, tout en restaurant les capacités immunitaires. En application directe, intégré au sein de produits de protection solaire et de lotion après-soleil, le Rooibos protège la peau contre les effets néfastes de l'exposition aux rayons UV.

Parties utilisées

Les feuilles et la tige sont les parties utilisées en phytothérapie.

Principes actifs

Flavonoïdes (dont quercétine, isoquercétine, rutoside), nothofagine, aspalathine, tanins, huile essentielle, oligoéléments, polysaccharides, acide ascorbique.

rooibos_arbuste

 

Utilisation et posologie du Rooibos

Le Rooibos, en fins morceaux légèrement fermentés, se consomme de façon traditionnelle sous forme d'infusion.

- Le dosage envisageable est d'une cuillère à thé par tasse d'eau bouillante. La durée d'infusion est de 7 et 10 minutes dans de l'eau chauffée à 100 °C.

La couleur rouge-brun qui en résulte correspond à sa dénomination populaire de thé rouge, même si le Rooibos ne contient pas de théine. Cette infusion peut être consommée chaude ou froide. En Afrique du Sud, cette boisson nationale peut s'accompagner de lait et de sucre. La présence en très petite quantité de tanins offre un goût plus corsé par rapport aux thés traditionnels.

- Cette plante médicinale est également utilisée en application pour ses propriétés apaisantes et anti allergéniques. Riche en zinc, elle peut être un élément de base des écrans solaires et autres lotions après-soleil.

Précautions d'emploi du Rooibos

Aucune précaution particulière, excepté le fait que le Rooibos, naturellement rouge, tache les objets et les vêtements.

the-rooibos-de-noel